Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

C'est quoi la vraie vie?

Le 7 August 2018, 09:33 dans Humeurs 0

J'ai beaucoup appris à danser sous la pluie ces dernières années forcément  j'en suis transformée, presque trop lavée je devrais dire, la vie nous change malgré nous mais par contre je me pose toujours autant de questions...

Et celle-ci me revient sans cesse,  c'est quoi la vraie vie, pas seulement l'expression, mais la vraie vie dans la vie quoi, et aussi pourquoi aujourd'hui on parle de vraie vie? Il y en a t-il de fausse? Une vie vraie dépouillée d'attraits, criante de vérité en coulisses et une autre que je peux dévoiler?

Ou bien le virtuel a fait voler la vraie vie dans le décor et depuis on préfère préciser que voilà dans la vraie vie...Je ne sais mais je me pose des questions sur la mienne de vie, pour de vrai je veux dire!

Ma vie est-elle intéressante ou bien je veux qu'elle soit intéressante auquel cas je la rendrais intéressante avant de vous la tendre en photos ou par écrit, voire l'exhiber,  peu importe...Alors oui c'est quoi la vraie vie?

C'est une vraie question d'aujourd'hui à mes yeux, nous conjuguons à toutes les personnes le verbe embellir, en tout temps et moi je me rends compte d' une chose, ma vie reste sacrée, si je mens à son sujet, je vais en enfer, pour de faux justement mais j'ai l'impression qu'après elle prend sa revanche, enfin moi je ne m'y risque pas parce que j'ai du respect tout simplement pour ma vie!

Oui c'est aussi simple que cela, je crois.

Je ne peux pas la parer, c'est elle qui me pare de mon vécu, elle me guide en fait, lorsque je ne sais plus du tout où me diriger je prie tout bas pour savoir quoi faire et parfois je m'adresse à elle, je choisis le meilleur lorsque je fais cela, elle seule sait, désormais plus que jamais je décide que oui elle sait pour moi et pourtant ce ne fut pas si simple de le reconnaître.

Souvent on croit que l'on a sur elle prise, on pense que nous la maîtrisons cette vie qui nous donne tantôt de la joie tantôt des frayeurs et des larmes, mais c'est bien elle qui nous anime je crois, je ne sais pas, je crois fermement qu'elle ne peut être que vraie moi. Danser sous la pluie de ma vie m'a appris à aimer la pluie et à me dire surtout qu'un arc-en-ciel de bonheur m'attend peut-être qui sait? Je crois aux arc-en-ciel, je vous l'avais déjà dit?

Je suis peut-être réductrice mais oui, la vraie vie est celle que j'ai depuis toujours, c'est bien celle ci, elle me couvre de présents parfois comme cet échange entre vous et moi ici, elle me prend par la main à d'autres moments pour me dire qu'il faut la vivre et non plus l'écrire seulement, qu'il me faut décrocher alors que je ne pensais pas pouvoir vivre sans cet échange épiscolaire entre nous, c'est qu'elle ne me veut pas dépendante mais libre, elle!

Et pourtant si je suis honnête avec moi, il y a eu des moments où j'aurais voulu échapper à cette vraie vie là et lui insuffler du peps avec quelques effets spéciaux qui l'auraient quelque peu édulcorée,  boostée pour me faciliter certains sauts d'obstacles tout comme j'aurais eu besoin de laisser mes mots se déverser ici pour travestir la vérité quelquefois et me faire croire que la vraie vie est celle que je raconte et non plus celle qui se fait tyran à ses heures avec moi!

Pendant que cette vraie vie là me ballote depuis de longs mois où je me contente d'elle, sans venir m'écrire ici pour me sauver de son froid-chaud, sans oser mettre des mots sur mes ressentis sous ses soubresauts, je lis partout "dans la vraie vie" ce serait moins ci ou ça et du coup je me tourne vers elle et j'ose enfin la regarder dans les yeux...

Est-elle palpitante cette vie qui m'anime? Qui a envie de lire ses pérégrinations si dignes de moi mais non pas dignes de mission impossible? C'est très lucide comme raisonnement mais qui a encore envie de lucidité dans ce monde de brutes là?

Tout est fait pour être vu sur Insta ou être posté sur Facebook, je ne dis pas que ce n'est pas la vraie vie mais je vais faire un réajustement pour imager tout ce que je dis....

Lors du mariage de ma fille récemment je n'ai pas pris de photos, oui je l'avoue, pas de photos du tout, occupée à vivre l'instant présent, à savourer la lumière du jour qui déclinait dans la fraîcheur de la fin d'après midi alors qu'il avait fait chaud toute la journée, à ne pas rater une seule fois la vue de ma fille toute à son bonheur, oui occupée à être moi, tout à fait alors que la veille encore j'étais éparpillée par un imprévu de santé dont seule ma vie a le don, j'ai décidé sans me concerter de me contenter de vivre! De palpiter, de sentir battre mon pouls en direct!

Voilà la vraie vie je crois, moi seule sais si ma vie est belle ou triste ou mal en point quelquefois, souvent, moi seule cela concerne en tout cas, ma vie ne connait que moi, elle ne demande des comptes qu'à moi dans tous les cas, tout comme l'amour que je lui porte n'engage que moi!

C'est un pas de danse entre elle et moi, depuis ma naissance jusqu'au bout, je me vois donc mal lui faire faux bond, je ne sais pas si elle est bien ou pas, elle ne me demande pas mon avis, elle agit je dirais, elle dirige, elle joue un seul rôle si je puis dire, le chef d'un orchestre dans lequel il m'arrive d'être seulement à la place prévue par elle, je participe et c'est tout et à d'autres moments je suis soliste, l'héroïne de ma vie, mais la gloire est éphémère avec elle, je tiens à le préciser!

Je crois que c'est elle qui compte, telle qu'elle est .... à mon image. Vraie!

 

Me retrouver ici comme une urgence...

Le 5 August 2018, 14:26 dans Humeurs 6

Je ne suis pas venue ici depuis six mois, j'aurais pensé que cela faisait un an, non je rectifie j'étais sûre que cela faisait un an et un mois, va savoir pourquoi un mois, mais oui j'aurais parié que je n'étais pas revenue depuis plus longtemps que cela me parler de moi...

C'est une urgence qui m'a reconduite à nous, à moi, l'urgence de mes mots pour le dire. Dire quoi? Me rappeler à mon bon souvenir mais pas que, mes mots ont un réel pouvoir, ils ne sont pas ici pour me bercer d'illusion mais pour me bercer, pour me guérir des bobos que certaines de mes aventures ne manquent jamais de parsemer ma vie.

Alors j'ai ouvert ma page comme si une surprise m'attendait ici et.... ce fut vrai!!

J'ai lu mes mots que je n'avais pas relus depuis tout ce temps je vous le promets, et là les larmes me sont venues, si, si, j'y tiens, j'ai pleuré en lisant ces mots que j'avais écrits en février dernier et qui avaient toujours la même saveur, la même simplicité, comme si mon ange perché sur mon épaule gauche me les avait chuchotés! 

La surprise était de taille et j'ai senti l'émotion m'étreindre à la gorge, une émotion qui me laisse à la fois folle de joie et dubitative.

Folle de joie parce que j'ai eu envie de crier qui a écrit ces mots? Non mais dîtes moi, ils sont vrais je vous dis, je les ressens encore vibrer et vivre seuls sans la personne qui les a écrits! Et dubitative parce que suis-je la même personne qui les a écrits?? Suis-je encore cette personne qui se décrit sur sa page comme une fille qui se cherche et apprend à s'aimer de jour en jour au fil de ses aventures?

Je reconnais les mots, c'est pour eux que je suis ici, j'ai un besoin urgent de leur baume, un besoin de ne former qu'un seul mot justement avec eux, amour? vie? Je vais le découvrir sous mes doigts, comme par le passé, mais une crainte me serre néanmoins le coeur, saurais-je encore si bien l'exprimer, mon coeur saura-t-il vous dire combien vous m'avez manqués parfois et combien aussi parfois j'ai eu l'impression de ne pas vous avoir connus, que c'était dans une autre vie quoi!

Combien je n'y ai plus cru en ces mots durant ces longs mois qui ont fait de moi une autre personne qui n'a plus envie de se décrire comme une personne qui se cherche mais plutôt comme celle qui s'assume de plus en plus...et qui vibre différemment, oui c'est cela différemment.

Vivre m'a demandé tellement d'énergie pour suivre mes péripéties, je vous le jure que parfois j'ai du mal à croire que mes aventures ont bien existé et pourtant rien de bien fou hein, mais quelquefois j'avoue avoir eu des difficultés à être.

Tout a pris une autre teinte à mes yeux, je ne saurais vous l'expliquer en quelques mots de retrouvailles mais je suis plus que jamais en .....vie?

Oui, en état d'urgence de vivre, tout comme ces derniers mois où tout s'est mélangé, le bon le mauvais, le moins bon et le moins mauvais, je les entends tous autant qu'ils ont été, me crier de tout dire en vrac!

Quoi par exemple? Par exemple vous dire que ma fille aînée s'est unie à son amoureux et que j'ai dû me vaincre et oser prendre des avions, des trains, pour aller la retrouver à 11 000 kms d'ici, oser sortir de ma fameuse zone de quiétude qui me rassure tant depuis quelques années, je le reconnais...

Quoi vous dire d'autre? Que j'ai beaucoup galéré un moment avec moi même, que je n'ai plus eu envie de m'écrire, que mes mots ne sont pas devenus des étrangers, non, mais que j'ai découvert une face cachée de moi qui s'appelle nostalgie et mélancolie comme lorsque j'étais petite et que je voulais rentrer à la maison alors que j'y étais déjà...

Et aussi que notre chien est comment dire, passé de l'autre côté, qu' il a tiré sa révérence alors que la veille tout allait bien...

Oui la vie dans tout ce que je sais d'elle, ou elle de moi, je ne sais plus mais elle en tout cas, dans chaque parcelle de mon existence, dans mes pleurs qui ont colorié ces parcelles, dans mes rires qui se sont faits rares quelquefois, dans mes attentes et mes peines, toute la vie et moi quoi!

Que tout ce que je m'étais dit ici, depuis 4 ans, était vrai, vrai de chez vrai et que souvent ces derniers mois je me suis demandé comme j'avais su avant de le vivre?

Hein? Comment? Oui parce que je vous explique, certaines choses étaient déjà vécues et d'autres non, ne faites pas cette tête là, parfois je me parle ici de comportement à venir si vous voyez ce que je veux dire, donc il y a eu des instants de vie ces derniers mois qui m'ont ramenée à moi en tant que blogueuse!

Bon je ne puis en vous dire plus pour l'instant, nous verrons cela plus tard mais je pense que je suis très heureuse de me retrouver ici, de me ressourcer auprès d'autres vies que la mienne, avec vos témoignages à vous qui m'ont manqué, çà oui!

 

I am a legend...

Le 22 February 2018, 09:09 dans Humeurs 0

Vous savez que l'on possède tous un don? Oui, quand je regarde de plus près chaque être humain, quand il me prend de m'observer je me dis que je suis une légende à moi seule et que je possède un don!

Alors ma pensée m'emmène beaucoup plus loin et me susurre que nous avons tous un don, ce don c'est notre capacité de vivre, le don d'être et de se donner à la vie.

C'est à la fois complexe et simple, vrai et faux, j'aime cette idée là.

Que nous ayons tous un don, celui de choisir le bien et le mal en vivant, de faire de notre vie de tous les jours une légende ou bien de nous contenter d'être portés!

Par légende, n'entendez pas de ma part en tout cas, de mettre mon ego en avant, mon ego est présent puisque je vis, en mon âme et conscience, je suis, une âme qui expérimente la vie le temps d'affronter justement un peu mon ego et de cauthériser mes souffrances en aimant. Je l'écris et je le crois mais je le vis moins bien que jamais parfois.

Je suis une légende qui s'écrit au fil de ma vie, de mes épreuves et de mes joies, je suis une stagiaire de la vie qui ne prétend à rien sauf d'aimer apprendre de la vie, or quelquefois les plus mauvaises aventures sont si liées à mes relations intimes que je m'éloigne de ce livre que j'écris avec mon âme. Que je perds le fil conducteur de ce roman qui conte mon épopée ici bas, un roman plus essentiel que toute réussite ici je crois, puisqu'il est supposé être relu par moi après ma vie ici!

Je ne dois rien oublier en chemin, fut-il si ardu ce chemin, chaque expérience doit être vécue avec amour et bienveillance, tout être doit être remercié pour avoir joué son rôle de professeur auprès de l'élève que je suis sensée être et bien plus que cela, je dois ressentir de la gratitude pour la souffrance qui est mienne quand mes proches ne font que me mener là où je dois aller....Dubitative je suis devant ma façon de croire en ma vie et ce qu'elle attend de moi.

Mais quoi que je fasse j'en reviens toujours à cette foi inébranlable en ce don qui nous est distribué à l'aube de notre vie, vivre et faire en sorte d'aimer.

AIMER à jamais pour comprendre la vie. Transformer mes peurs en  jeux de guerre pour ne plus sentir vibrer mon passé, en un mot m'affronter continuellement et avancer, quoi qu'il arrive, avancer en croyant en mon intuition, en écoutant mon coeur. Célébrer ma vie dans les plus petites choses et y croire, la réinventer même lorsque l'espoir ne devient qu'un point au loin...

I am a legend, c'est ce que je crois entendre parfois, que je suis ma légende, quand plus rien ne compte et que je suis partagée entre le doute et l'amour pour moi en toute circonstance et malgré les apparences. M'entendre penser que ma vie fait son chemin, peu importe ce qu'il en est, peu importe quelques soucis de plus, j'ai tout pour l'aimer cette vie, je m'endors tranquille le soir venu, j'ai moins de tracas d'intendance que je n'ai eus jusqu'à tout dernièrement, le ciel est bleu et extraordinaire certains jours, et les étoiles certaines nuits sont là pour me rassurer sur ma vibration, puisque je cherche l'avis de la nature c'est que tout n'est pas perdu!

Donc aimer était le mot essentiel de mon livre ici?

Oui pour que la légende soit, je ne dois en aucun m'arrêter sur les multiples articles qui me conseillent de faire attention à ceux qui abusent de mon temps, de me méfier de celui qui se joue de moi,  je dois juste suivre mon intuition et la vie se charge du reste, je donne spontanément la main grande ouverte pour mieux récolter et ma vie fait le tri pour moi, j'ai toujours fonctionné comme çà, à l'instinct!

Je n'ai pas peur, j'ai toujours un délai dirai-je pour apprivoiser mes peines, pour les ressasser, pour les ruminer, après quoi vient non pas l'oubli mais un état proche de la sérénité que je ne dois qu'à ma vie! Un matin, j'ouvre les yeux et je suis guérie! Donc, je peux remercier ceux qui m'ont éprouvée, ceux grâce auxquels je peux écrire et croire que tout est accompli, sans peur des lendemains.

I am my legend, je le ressens particulièrement aujourd'hui, parce que j'apprends de moi et que par le passé je l'ai déjà fait, croire en moi m'est si précieux en cet instant, je le touche du bout des doigts, cet instant T!

Merci ma vie!

 

 

 

Voir la suite ≫