Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

I am a legend...

Le 22 février 2018, 09:09 dans Humeurs 0

Vous savez que l'on possède tous un don? Oui, quand je regarde de plus près chaque être humain, quand il me prend de m'observer je me dis que je suis une légende à moi seule et que je possède un don!

Alors ma pensée m'emmène beaucoup plus loin et me susurre que nous avons tous un don, ce don c'est notre capacité de vivre, le don d'être et de se donner à la vie.

C'est à la fois complexe et simple, vrai et faux, j'aime cette idée là.

Que nous ayons tous un don, celui de choisir le bien et le mal en vivant, de faire de notre vie de tous les jours une légende ou bien de nous contenter d'être portés!

Par légende, n'entendez pas de ma part en tout cas, de mettre mon ego en avant, mon ego est présent puisque je vis, en mon âme et conscience, je suis, une âme qui expérimente la vie le temps d'affronter justement un peu mon ego et de cauthériser mes souffrances en aimant. Je l'écris et je le crois mais je le vis moins bien que jamais parfois.

Je suis une légende qui s'écrit au fil de ma vie, de mes épreuves et de mes joies, je suis une stagiaire de la vie qui ne prétend à rien sauf d'aimer apprendre de la vie, or quelquefois les plus mauvaises aventures sont si liées à mes relations intimes que je m'éloigne de ce livre que j'écris avec mon âme. Que je perds le fil conducteur de ce roman qui conte mon épopée ici bas, un roman plus essentiel que toute réussite ici je crois, puisqu'il est supposé être relu par moi après ma vie ici!

Je ne dois rien oublier en chemin, fut-il si ardu ce chemin, chaque expérience doit être vécue avec amour et bienveillance, tout être doit être remercié pour avoir joué son rôle de professeur auprès de l'élève que je suis sensée être et bien plus que cela, je dois ressentir de la gratitude pour la souffrance qui est mienne quand mes proches ne font que me mener là où je dois aller....Dubitative je suis devant ma façon de croire en ma vie et ce qu'elle attend de moi.

Mais quoi que je fasse j'en reviens toujours à cette foi inébranlable en ce don qui nous est distribué à l'aube de notre vie, vivre et faire en sorte d'aimer.

AIMER à jamais pour comprendre la vie. Transformer mes peurs en  jeux de guerre pour ne plus sentir vibrer mon passé, en un mot m'affronter continuellement et avancer, quoi qu'il arrive, avancer en croyant en mon intuition, en écoutant mon coeur. Célébrer ma vie dans les plus petites choses et y croire, la réinventer même lorsque l'espoir ne devient qu'un point au loin...

I am a legend, c'est ce que je crois entendre parfois, que je suis ma légende, quand plus rien ne compte et que je suis partagée entre le doute et l'amour pour moi en toute circonstance et malgré les apparences. M'entendre penser que ma vie fait son chemin, peu importe ce qu'il en est, peu importe quelques soucis de plus, j'ai tout pour l'aimer cette vie, je m'endors tranquille le soir venu, j'ai moins de tracas d'intendance que je n'ai eus jusqu'à tout dernièrement, le ciel est bleu et extraordinaire certains jours, et les étoiles certaines nuits sont là pour me rassurer sur ma vibration, puisque je cherche l'avis de la nature c'est que tout n'est pas perdu!

Donc aimer était le mot essentiel de mon livre ici?

Oui pour que la légende soit, je ne dois en aucun m'arrêter sur les multiples articles qui me conseillent de faire attention à ceux qui abusent de mon temps, de me méfier de celui qui se joue de moi,  je dois juste suivre mon intuition et la vie se charge du reste, je donne spontanément la main grande ouverte pour mieux récolter et ma vie fait le tri pour moi, j'ai toujours fonctionné comme çà, à l'instinct!

Je n'ai pas peur, j'ai toujours un délai dirai-je pour apprivoiser mes peines, pour les ressasser, pour les ruminer, après quoi vient non pas l'oubli mais un état proche de la sérénité que je ne dois qu'à ma vie! Un matin, j'ouvre les yeux et je suis guérie! Donc, je peux remercier ceux qui m'ont éprouvée, ceux grâce auxquels je peux écrire et croire que tout est accompli, sans peur des lendemains.

I am my legend, je le ressens particulièrement aujourd'hui, parce que j'apprends de moi et que par le passé je l'ai déjà fait, croire en moi m'est si précieux en cet instant, je le touche du bout des doigts, cet instant T!

Merci ma vie!

 

 

 

Honte à moi!

Le 15 février 2018, 14:23 dans Humeurs 0

Ce matin, à la faveur d'une discussion dans la voiture entre mon fils et moi et bien que ce soit moi qui parlais le plus, le mot honte est revenu plein de fois, cela m'a intriguée et attristée, d'où ce besoin que j'ai de vous parler de la honte avant de l'oublier.

Combien de fois ai-je entendu ce mot depuis toujours? C'est le constat qui s'est imposé à moi dans la voiture tout de suite lorsqu'on a commencé à parler du sujet qui nous préoccupe ces derniers jours à savoir l'orientation après la classe de 3ème.

Sans entrer dans les détails, cette fameuse orientation qui est la première grande décision de notre fils de 14 ans bientôt 15 n'est pas sans quelques heurts somme toute banals lorsque à l'adolescence on se cherche et qu'on se sent pris au piège de la société de consommation qui plus est, pour ne citer que l'un des pièges les plus visibles!

Mais ce qui n'est pas banal c'est de ressentir ou de croire que ce serait une honte de choisir telle ou telle orientation, là ce n'est pas du tout banal, en fait la honte fait tellement partie de nous, de notre vocabulaire, de notre façonnage ai-je envie de dire, que je me suis vue contrainte de lui expliquer ma vision de la honte si jamais ce mot existe pour moi, me disais-je en mon fort intérieur! Et bien il existe!

Oui, bel et bien, parce que excusez-moi du peu mais on n'a jamais oublié de parler du pardon à nos enfants, de la honte qu'ils auraient si jamais si ils faisaient ci ou çà, des excuses qu'ils doivent souvent faire mais on oublie par contre de parler de l'amour à nos enfants, l'amour pour eux, que leur vie leur appartient, qu'ils vont choisir un peu avec nous pour l'avenir mais aussi en fonction de ce qu'ils attendent de la vie. Or c'est trop tôt dans leur tête, tout çà, comment penser qu'ils savent vraiment ce qu'il leur faut, il nous appartient de tout leur expliquer avec amour justement, mais parler de honte fait fuir l'amour quelquefois!

Petite j'ai souvent entendu que je devrais avoir honte de penser comme çà, d'agir ainsi, de manquer de respect par ici ou par là, honte de me regarder dans le miroir, honte d'oser penser que j'étais une bonne personne ou une jolie personne, que sais-je, honte d'exister? On a omis de me dire que je devais vivre pour moi, que je devais m'aimer, un peu, beaucoup et de ne pas faire ce que les autres attendaient de moi mais ce que moi, je voulais de ma vie! Que sans les erreurs je n'aurais pas compris ma vie, tout ceci je l'ai dit à mon fils ce matin, qu'il avait le droit à l'erreur, que la vie nous offrait des occasions de faire des erreurs, que nous étions là aussi pour le guider, qu'il ne fallait pas s'inquiéter plus que çà!

Parce que sinon on en avait des situations dans lesquelles la honte est l'actrice principale, on est formaté pour la ressentir celle-là!

C'est vrai rien que de l'écrire,  j'ai peur là! Quand du haut de ma maladresse, il m'arrive de coincer mes cheveux dans la portière, ou de me prendre la porte coulissante de la boulangerie(!) et donc de saigner du nez devant témoins, dois-je avoir honte? Il semblerait que oui! Et pire encore quand on glisse sur le trottoir et qu'on se ramasse avec un bleu aux fesses, là encore c'est trop la honte, non? Si!

Ma sensibilité ultra ....sensible fait que oui j'ai honte ou je devrais avoir honte mais la vie étant passée par là, aujourd'hui je n'éprouve que peu de fois la vraie honte qui fait monter les larmes aux yeux!

Pourtant, dernièrement ai-je expliqué à mon fiston, j'ai vécu un revers de la vie comme si j'étais tombée mais au sens figuré de la chose et je n'en ai pas ressenti de honte, non, quelque chose de plus grand que la honte, une humiliation certaine devant les ragots des uns et des autres alors qu'ils n'avaient pas voix au chapitre, çà oui, mais honte non, je le confesse en toute humilité!

Et surtout lui ai-je demandé à la fin de cette tirade, si tu tombes et que la honte te submerge, tu ne te relèves plus alors?

Ne jamais éprouver de honte serait plus judicieux, je pense, éprouver des remords pour un acte aux conséquences désastreuses sur nos proches, je ne dis pas mais de honte pour une maladresse, pour une erreur qui ne concerne que nous, non, définitivement non!

Cette discussion et mise au point a été indispensable à mon sens, afin de ne pas lui ôter toute la confiance qu'il semble avoir en lui et dieu sait que ce n'est pas chose si aisée dans cette vie!

De toute façon parler d'amour ne peut que aller dans le bon sens! De mon humble avis et d'ailleurs cela m'aura permis de me rendre compte de la place importante que la honte a dans nos vies et ce depuis toujours, un mot qui compte double au scrabble de la vie, car ce sont les règles de notre société qui lui ont donné une place de choix!

 

Valentin, tu m'inspires!

Le 14 février 2018, 11:02 dans Humeurs 2

Aujourd'hui une petite voix est venue me chuchoter quelque chose de spécial assez tôt ce matin...qui vous concerne, vous qui me lisez.

Et cette petite voix m'a suggérée de vous dire combien je vous aimais, combien la Saint-Valentin pouvait influer sur ma vie d'aujourd'hui en vous transmettant un peu de mon amour pour la vie et c'est bien vrai si je réfléchis!

Ce prénom Valentin n'est pas anodin dans ma vie, puisque mon fils le porte en second prénom et que ma grand-mère qui nous a quittés en Septembre se prénommait Valentine! Or en bonne amoureuse de la vie que je suis, je ne pouvais pas rester plus longtemps prostrée dans cette tristesse qui me suit partout depuis quelques mois!

Ce matin, je me suis réveillée de très bonne humeur, j'ai trouvé que j'avais trop dormi mais bon rien de grave, une chanson s'est invitée très tôt dans ma tête, elle avait les mots des Poppys, love dit-on en Amérique, lioubov en Russie Soviétique, amour aux quatre coins de France, j'ai trop adoré!!

Je l'écoute d'ailleurs en ce moment même, cette chanson me transporte dans mon enfance jamais trop loin de mon âme!

Je crois en l'amour, voilà ce que me dit ce jour spécial qu'est cette fête de la Saint-Valentin !!

Si jusqu'à présent je n'ai pas prêté attention à ce jour plus que cela, aujourd'hui je vous avoue prêter une oreille attentive à ce que me dit ma petite voix qui sait combien j'ai été triste dernièrement, pire que cela, combien tout m'a paru fade tant l'envie m'avait fuie, même l'amour!

L'amour aussi?!!! 

Moi qui ai tant écrit ce mot, avec ....amour, comment ai-je pu penser un moment avoir été abandonnée par lui? Mais oui à moi aussi la vie fait réviser ses leçons non sues et peu importe comment, mais cela arrive, alors j'ai fait le dos rond, j'ai attendu que ça passe, que la leçon commence et que je ne fasse plus qu'une avec elle, il n'y a pas 36 façons d'apprendre parfois. Je crois.

Alors on redevient humble, on n'est plus qu' attente, on frémit dans l'ombre sur cette inconnue qui se dit être nous et qui nous dévoile un nouveau visage, oui j'ai été tout cela. 

Et ce matin, c'est comme un renouveau pour moi, parce que au fond ce Valentin de quoi parlait-il? mais d'amour pardi, l'amour qui se partage, qui anime chacun de nous pour l'autre croisé au hasard de la vie, l'amour pour la vie pas seulement l'amour entre deux personnes, mais bien sûr aussi!

Moi, tout simplement j'ai choisi de laisser parler mon coeur pour ce qu'il affectionne le plus ici bas, le miracle de l'amour, sans lui je me demande juste comment on ferait pour vaincre les obstacles et affronter les chemins escarpés de notre vie, je me le demande!

L'amour de la vie m'a sauvée je crois, mon amour pour tout ce qui est, lorsque je regarde le ciel, lorsque j'écoute la nuit et que la lune se joue de moi, non je ne peux pas me croire si malheureuse, je l'ai été, qui ne l'est pas un jour ou l'autre mais je me dois à la vie, à la mienne qui m'attend pour d'autres aventures pétillantes et risquées, qui sait?

Et vous dans tout çà? Vous êtes un des maillons de la chaîne d'amour, joyeuse fête à vous!

 

Voir la suite ≫