Faut-il faire toutes les bêtises de la terre avant de mourir??

Je me le demande!

Force est de constater que partout on vante les mérites de vivre des défis les plus fous de jour en jour, before you die, passez-moi l'expression, car que ne ferait-on pas pour contrer la mort n'est-ce pas!

J'ai même vu une balançoire sur le vide, il paraît que lorsque vous y êtes, c'est la montée d'adrénaline en flèche garantie et qu'il faut ab-so-lu-ment vivre cette expérience une fois au moins avant de mourir, la mort en dessous nous regardant,  prêt à saisir sa proie si d'aventure...

Car on oublie ou bien on fait comme si on l'ignorait que la frontière entre la mort et la vie est si ténue, pire on la banalise, ainsi on peut voir sur tous les sites qui se respectent fleurir le hachtag "avant de mourir", je ne comprends plus rien, faire une liste de choses précieuses qu'on voudrait vivre soit mais si on se contentait de vivre déjà?

De se réveiller le matin et de respirer la vie à pleins poumons, tout heureux à la joie d'être vivants??

Parfois je traverse de longs moments de doutes sur mes décisions d'hier quand j'ai l'impression qu'elles interfèrent sur ma vie d'aujourd'hui, je reste paralysée alors par les plaintes de mon coeur lorsque le chagrin s'empare de lui, me désignant hier quand tout allait bien et que je me disais cependant comme j'aimerais que demain arrive pour changer tout çà et que ma vie emprunte enfin le chemin que j'espère..

Seulement  voilà le chemin qu'on espère n'est jamais comme on l'espérait, il est là devant moi pavé d'incertitudes plus sûrs que ceux d'hier, comment ai-je pu me tromper à ce point?

Aha, c'est pour mieux t'expliquer ce que veut dire être heureux, me répond ma vie un rien espiègle, puisque avant hier tu te plaignais tant de ne pas l'être!!

Oh c'était cela alors les jours heureux? Quand j'avais encore le luxe de me trouver mal lotie, que je pouvais pester sur demain qui n'arrivait pas assez vite à mon goût, que je me fichais de ce que j'avais déjà et que j'étais si aveugle!

Before I die, je n'y ai jamais vraiment pensé, peut-être ai-je ressenti une urgence de vivre plus lancinante à certains moments mais me dire qu'avant de mourir j'aurais aimé me faire une grande bouffe ou bien  d'aller au Tibet, non de cela j'en suis sûre!

De toute façon après toutes les méandres d'une vie, j'ai appris à  me contenter de peu désormais, alors avant de mourir?

Je veux juste ajuster mes pas sur ceux de ma vie et faire en sorte qu'il soit enfin venu le temps d'être heureux!