Aujourd'hui je suis en mode affamée, il me semble que je suis en restriction depuis si longtemps, que je m'empêche de vivre et de me jeter dans les bras de la vie, bien sûr que cela arrive!

Quand vous avez été privée de folies par la force des choses, que tout semble se liguer contre vous, que plus rien ne m'est facilité mais au contraire corsé, je peux vous jurer que sans me rendre compte, je suis en apnée de la vie, je me retiens....

Or il se trouve que depuis plusieurs nuits je me réveille avec au ventre comme un vide, non pas de faim tenace mais une impatience, oui c'est çà, une drôle d'impatience, qui me fait dire en ce matin que je croquerais bien la vie à pleines dents!

Comme lorsque pendant les jours d'été on se gorge de pastèques et autres fruits juteux qui nous dégoulinent jusqu'au menton et nous ramènent en enfance, ce pays jamais trop loin où tout me paraît plus beau et plus fou! Sans limites et interdits aux yeux de l'adulte que je suis aujourd'hui et qui en souvenir de cette période autoriserait bien des choses à ses enfants!

Parce que si on regarde bien, le temps d'une enfance n'est rien à côté de l'inconnu qui nous attend sans qu'on le sache, si bien qu'en ce moment avant même de commencer ma journée je me demande à quelle sauce vais-je être mangée aujourd'hui!

Alors tant qu'à faire, sachons accommoder les sauces et les ingrédients, moi mon truc c'est le chocolat noir alors que d'autres ce sont les fraises! Et quand je pense à croquer la vie, c'est le chocolat noir qui me fait dire cette expression, qui m'amène l'eau à la bouche, pour les menus plaisir de la vie...

Un peu comme après une longue période de deuil ou de dépression, un matin le soleil du petit-déjeuner, oui cela existe, au petit déj la lumière est parfaite, donc elle ricoche sur tout pour un peu qu'on sache la saisir, un matin donc son pouvoir de nous réveiller d'une longue léthargie, de nous redonner le goût des bonnes choses opère à nouveau ....ces odeurs particulières du café au lait, ces couleurs acidulées qu'ont les confitures sous son regard câlin, ces tartines au sourire de bienvenue et finalement nous voilà prêts tout à coup à dévorer la vie autrement qu'avant mais tout de même cette envie de croquer la vie nous appelle si fort qu'on ne peut que se laisser emporter!

Miraculés nous sommes tous un jour ou l'autre de nos vies et de leurs accidents de parcours!

Moi je vous le dis en ce moment je veux croquer la vie, je veux la prendre par tous les bouts même les improbables et les jamais ne me font pas peur, je m'en fiche de tout ce qui pourrait m'interdire d'y parvenir, parce que je sais bien que parfois ce que je veux n'est pas ce que désire ma vie pour moi!

Mais qu' à cela ne tienne, il pleut encore dans ma vie et alors, dansons sous la pluie, rions pendant qu'elle nous éclabousse de sa chère sensualité, qu'elle nous donne l'envie de .....vivre bon sang!