Je n'ai jamais ressenti un tel besoin de moi comme en ce moment, c'est simple on m'aurait dit que j'allais connaître un tel sentiment il y a un mois de cela je ne l'aurais pas cru, pourtant d'une minute à l'autre le visage de la vie peut changer et je le sais.

Ressentir un besoin de soi n'est pas commun, c'est une force qui dépasse tout, je vous le promets, une force intersidérale qui me dépasse, je suis en reconstruction tout en étant éprouvée. Je ne sais pas si je peux l'expliquer mais écrire ici c'est pour moi essayer de comprendre ma situation.

Beaucoup de catastrophes naturelles ont traversé les chemins de ma vie ces dernières années et il se peut que je n'aie pas pris le temps qu'il fallait afin de me reconstruire, oui je dirais cela ainsi. Dès la fin d'un cataclysme, un autre d'une rare violence prenait sa place et il me fallait me réadapter à cet autre là et si je reconstruisais les chemins emportés par les crues, moi par contre je ne pansais pas forcément mes blessures, je crois.

Pendant ce temps, les jours passaient et j'espérais, j'espérais...Chaque matin était une nouvelle page blanche, cependant je n'en avais pas encore terminé avec les catastrophes naturelles, dit ainsi je peux laisser croire que cela ne fut pas si contraignant, non ce fut pire que cela, j'ai tout simplement eu l'impression de vivre au rabais, de faire semblant de vivre.

Cela existe il faut le vivre justement pour le savoir. Alors je me suis laissé porter par les flots de la vie, tantôt furie, tantôt eau douce et aujourd'hui je suis à cet instant T où tout peut changer mais de quelle façon? D'un côté, le précipice longe la route et de l'autre, et bien de l'autre je n'ose plus croire en la terre ferme et verte bordée de fleurs sauvages....

En fait arrivée à cet endroit de ma vie, je ne pouvais que me rencontrer finalement, oui, moi, je m'attendais, tous et toutes on a rendez-vous avec nous, cette urgence qui m'étreint le coeur, comme un oubli de moi que je dois réparer au plus vite...Tous on est amené à le ressentir un jour si par mégarde on s'est oublié!

Voilà pourquoi j'ai tant besoin de moi et de moi seule en ce moment, je dois penser à respirer, à solliciter les forces supérieures qui me murmurent que je ne suis jamais seule, je dois croire en moi surtout, reconvoquer l'enfant qui sommeille en moi, c'est super important et aussi me souvenir de mes épreuves passées pour pouvoir espérer en demain sereinement, me réfugier en moi est la seule chose qui m'importe finalement.

C'est pour tout ceci que je conduis seule dès que je peux, que je lave ma voiture, hi hi hi, que je fais du repassage ou la cuisine, hi hi hi, que je m'écris ici et que je reste seule avec moi la deuxième partie de certaines nuits....

Et vous l'avez-vous déjà ressenti ce besoin urgent de soi? Dîtes-moi tout, entre nous...