Je me demande parfois comment c'est la vie après.

Oui, après que l'amour s'en est allé.

Il m'arrive de penser à toutes ces dates qui jalonnent une vie amoureuse, à tous ces petits riens qui font que l'amour s'installe et grandit de jour en jour.

Sa date d'anniversaire est la première chose que j'ai voulue connaître par exemple avant même que je ne sache que nous fêterions la première année de notre rencontre et que d'autres suivraient sans que je me sois posée la question.

Mais quand tout se délite et que petit à petit l'un des deux change à un point que l'on oublie que l'on s'est aimé, et d'ailleurs comment peut-on oublier qu'un jour on s'est aimé? Oui cela peut arriver, le beau rêve explose comme une bulle plus vite qu'on ne le croit, on n'aime plus, on ne reconnait plus sa peau, son odeur même en devient toute autre....oui tout peut arriver, le pire en fait.

Le pire quand l'un des deux continue d'aimer l'autre et qu'il continue d'y croire pour deux!

Je me suis souvent demandé si on oubliait jusqu'à la date de notre union, ou de toutes les premières fois à deux puisque l'un des deux n'aimait plus.

Quand tout est fini, l'est-il vraiment? C'est la question que je me pose lorsque je vois les couples autour de moi.

Dans certaines situations comme au restaurant ou encore au cinéma, n'importe où en fait, à l'école, lors d'une réception, il m'arrive d'être attentive et d'observer les couples qui m'entourent, avec beaucoup d'application je dois le reconnaître tant je suis passionnée par l'amour qui existe entre deux êtres et qui est à l'origine de tout!

Et parfois il me semble reconnaître l'ennui, les mots tus, le silence bruyant entre ce qui n'est plus qu'une paire d'êtres humains que l'amour a fui tant il n'avait plus sa place entre la routine et l'amertume. Alors je suis surprise de constater que c'est vrai, qu'on peut oublier de s'aimer et de prendre soin l'un et de l'autre, parce que moi quoiqu'il advienne je me fais fort de prendre soin de l'autre, il est inconcevable pour moi de penser que du jour au lendemain il ne devienne en un claquement de porte, simplement une personne qui aurait traversé ma vie sans imprimer son empreinte parce qu'on ne s'aimerait plus.

Enfin moi je vois la vie avec mes yeux à moi, ne dit-on pas que je crois au Père Noël, et quel mal y a-t-il de croire en ce magicien qui à lui seul instaure une nuit de paix depuis des lustres??!!

Mais peut-être bien que mon anniversaire ne signifiera plus rien pour lui, qui sait?

Finalement c'est terrible de faire comme si rien de beau et de grand n'était arrivé dans notre vie un matin! Toutes ces étoiles qui brillaient dans nos yeux, nos attentes, nos mains pressées de se rejoindre, nos pas sur le même chemin, mais...pourquoi?

Oui pourquoi cela est-il possible?

Je me demande parfois si je ne suis pas amoureuse de cet état d'amour qui relie deux êtres, cet amour qui fait chavirer et battre tant de coeurs et sans lequel nous ne pourrions pas vivre, je le pense sincèrement.

Il vaut tout, il mérite qu'on accorde notre rythme sur le sien, qu'on ralentisse le mouvement de la pendule pour l'écouter nous faire vibrer dans une autre dimension, rien ne me semble plus essentiel que lui et pourtant lorsque je vois les ravages qu'il cause sans que ce soit prémédité par lui, j'en ai peur.

Peur, parce que tel le feu qui, un jour nous a été donné et que jusqu'à ce jour nous ne savons pas toujours maîtriser, l'amour peut consumer deux êtres qui s'ignorent totalement sous son influence et courent à leur perte.

Pourtant je continue de penser et de croire que rien n'est facile sans l'amour, que sans lui notre vie est si triste, si fade, plus de goût de l'autre, de pensées pour l'autre, de folies en projet avec l'autre. On retombe comme un soufflé alors que jusqu'ici on était légère et qu'on volait si haut!

C'est ma façon à moi de voir la vie, d'aimer la vie, je ne me sens pas capable de blesser l'autre avec des paroles définitives même quand l'amour s'éloigne, je n'ai jamais rêvé du prince charmant et d'un mariage de princesse, je n'ai jamais rêvé non plus d'une vie à deux bien huilée, mais j'aime croire en l'amour qui dure malgré les années, je me suis prouvée que je pouvais raviver les braises tant de fois déjà, qu'aujourd'hui je me demande parfois....

Si je n'en ai pas trop fait au nom de cet amour auquel je crois et si il ne vaut pas mieux laisser le fleuve retourner à la mer comme le dit un vieux proverbe africain!

Tout simplement.