Oui je suis fantastique, j'aime les films fantastiques, les livres fantastiques et d'ailleurs en parlant de livres fantastiques, je dois vous annoncer la sortie d'un livre de ce genre qui me touche énormément puisque c'est ma fille qui l'a écrit!

Dit comme çà, ça peut paraître pédant mais puisque je viens de vous dire que je suis fantastique, vous comprendrez donc que je ne peux que faire dans le fantastique comme ma fille qui l'est aussi bien sûr!!

Hahahaha!! Ne vous méprenez pas quand même tout le monde qui me lisez un peu ici, je n'ai pas encore attrapé le melon, ni décroché la timbale...en argent bien sûr, ce livre n'a pas été écrit par moi qui suis si fantastique et fantasque dans ma façon d'être, oh non tout le talent revient à cet enfant dont il y a peu encore je grignotais les petits pieds et les petites mains et me régalais de son odeur sucré de bébé tout craquant!!

Ce livre là qui s'intitule Le matin en avait décidé autrement, c'est son bébé à elle, c'est elle qui l'a porté pendant des mois, élaboré et revu et recorrigé pendant d'autres mois encore!

C'est un sacré boulot un livre, l'écrire déjà, je ne parle pas de l'imagination, tous et toutes ici nous pourrions en parler des heures durant de cette imagination qui nous vient de l'inspiration qui elle même nous vient de je ne sais où parfois, nous menant là où nous n'avions pas osé nous aventurer l'instant d'avant! Non, je veux parler de tout ce qui l'entoure après qu'on ait décidé de l'offrir aux regards des autres. La recherche de l'éditeur, si éditeur il y aura, il se trouve que de notre île loin de tout, La Réunion, on a contacté 3 ou  4 éditeurs par voie postale, bien sûr, deux nous ont retourné le fameux manuscrit et l'un d'entre eux a pris contact rapidement avec ma chère fille fantastique lui proposant l'édition de ce roman!

Mais c'est là que tout commence, vraiment, la relecture, la réécriture de certains passages, les diverses corrections auront pris en tout presque ....3 ans! Je vous jure!

Comme cet enfant que j'ai mis au monde un jour et que je façonne de jour en jour en prenant bien soin de garder intact sa personnalité qui s'affirme au fil du temps. Ne pas y toucher, jamais, l'aider au contraire à l'expression de cette personnalité, lui apprendre à découvrir sa mission ici et l'offrir un jour,  non pas aux autres mais à la vie tout simplement, librement et fièrement!

Fantastique, oui, je crois que c'est fantastique de me dire que après toutes ces années, 26 ans déjà, que cette page blanche qu'on m'a offerte un jour de février n'était pas si blanche que cela à bien y regarder et que c'est ensemble que l'on écrit les plus belles pages de l'enfance et du devenir d'un être! Ensemble, l'enfant et nous les parents! Pour que un jour de son imagination et poussée par une inspiration venue d'ailleurs elle accomplisse ce pourquoi elle est venue.

Voyez par vous mêmes...

"Tu dis que l'ivresse du parcours, c'est justement d'oublier qu'on est en train de mourir. Comment? (...) Est-ce qu'il y aura encore un matin après ça? Ce soir je fais l'impasse de ta peau sur la mienne (et je peine)."

Eda et Théo avaient tout pour être heureux. Des gamins comme les autres, qui jouaient à se faire peur en se racontant des histoires au pied du grand châtaignier. Un jour pourtant, Eda disparaît sans laisser de traces. Et tout le monde oublia l'arbre, Eda et ses rêves étranges. Tous, sauf Théo... Commence alors pour lui l'expérience du doute, l'adolescence puis l'âge adulte.

Mais de l'autre côté des mondes, prisonnière de la cellule 222 du Centre des tests génétiques de l'Empire, Eda vit encore et lutte, chaque matin, pour un fol espoir : retrouver Théo et lui confier sa dernière histoire, celle de sa survie.... 

Si je n'étais pas fantastique, je le deviendrais à la lecture de ce synopsis je crois! Non, ce n'est pas parce que c'est l'enfant fantastique que la fantastique que je suis a porté, qui l'a écrit ce fantastique roman, non pas du tout, je vous le promets mais bel et bien parce que le fantastique me porte!! Vous avez suivi là?

Je recommence en plus simple, j'aimerais vous donner l'envie de le découvrir ce foutu livre qui me semble bien ficelé! Voilà c'est dit, un  livre fantastique parce que l'histoire l'est et que sur la 4 ème de couverture après le synopsis, on nous dit pour présenter cette auteure inconnue de vous mais connue de moi seule comme personne, que... 

Salomé Vienne nous entraîne aux confins des mondes, là où l'impossible et le merveilleux se rencontrent pour forger un récit hypnotique! 

Voilà, je suis fantastiquement heureuse de vous présenter ma fille et son roman ou bien le roman de ma fille qui est en librairie depuis le 20 octobre. 

Et je vous remercie de m'avoir lue jusqu'au bout, si jamais, vu mon titre! Et pour vous remercier une photo de la belle fantasque qu'elle est que vous retrouverez sur la jaquette de l'ouvrage en question!