...Quand on est d'accord avec elle!

Voilà la phrase qui m'a scotchée ce matin derrière un Pancol! Katherine du prénom!

La vie est belle quand on est d'accord avec elle!

Et si d'un premier abord je suis bien d'accord avec sa phrase, ensuite à bien réfléchir j'ai eu envie de mordre pour toutes les fois où je me suis tordue les pieds, pour toutes les fois où j'ai eu mal à en crier, pour toutes les douleurs non physiques qui m'ont tordu les boyaux plus que tout et qui n'étaient pas de mon fait, je crois.

Pour tous ces maux qui nous broient notre joie de vivre justement et nous font "croire" que la vie n'est pas si belle mais bel et bien affreuse à certaines heures lorsque je ne comprends pas tout, que je suis sens dessus dessous!

Que je me sens abandonnée par tous ceux qui m'ont fait croire un matin que je comptais et que ma vie elle même, me semble une étrangère et que je ne me reconnais plus, que tout autour de moi me paraît hostile et cruel, pour tous ces maux indicibles et inguérissables dans l'heure.

Non pour sûr que je sois d'accord ou pas avec elle, la vie peut ne pas être belle à mes yeux à certaines heures...à moins que...gisant dans un sale état je sois d'accord avec ce qui m'arrive et que je me dise, sans être béate, que la vie est belle malgré tout!!!

Oh my god! Il me faudrait être véritablement une force de la nature, malléable comme de la pâte à modeler et soumise, voilà bien ce que je ne puis être hélas! Ou bien alors je n'ai pas compris le sens de la phrase!

Je reprends!

La vie est belle quand on est d'accord avec elle.

On est bien d'accord? Oui quand même un peu, comme si on nous donnait une ultime chance d'aimer pour toujours, j'aime aimer .....malgré les défis du temps, les indifférences de ceux dans les mains desquels on avait déposé notre coeur, sous la douleur du manque qui nous fait ployer un instant, oui malgré tout çà, j'aime l'idée que la vie mérite d'être vécue pour tout le reste.

Comme en ce moment lorsque je ne peux rien contre toutes les tornades qui me tombent dessus et que tour à tour emportée par elles tel un bâton sur les flôts, je les accepte comme un tour de manège oui une montée d'adrénaline, à la façon d'un looping!!

Dans ces moments là, lorsque je me réveille je salue la lumière du soleil qui fait resplendir mon île, faisant ressortir ses plus beaux contours, depuis la couleur changeante de ses montagnes jusqu'au scintillement de l'océan au loin...Je ne me lasse pas de l'admirer ces jours ci, la mer, son reflet n'est autre que l'humeur du ciel et cela reste un miracle pour moi!!

Alors oui je célèbre la vie malgré le tumulte qui m'habite, oui mille fois oui et je suis en accord avec elle dans le sens où je ne peux que me laisser porter par elle, je n'ai pas d'autre choix que la patience et je fais corps avec elle, pour qu'elle me berce et me conduise là où elle sait être le meilleur pour mon apprentissage, pour mon expérience ici et le but qui devra en être le résultat mais...il y a un mais, non?

Si, comment toute chiffonnée par ma vie que je suis, pourrais-je ne pas être lucide tout en la trouvant belle, parce que oui j'avoue mon amour immodéré pour la vie, ma capacité à voir que le bon côté des choses, à chérir les demains comme autant de promesses auxquelles je ne veux que croire, auxquelles j'ai décidé de croire mais je sais aussi que tout en la trouvant épatante, éblouissante, époustouflante, elle est capable de me faire voir de toutes les couleurs!

Peut-être que c'est ainsi qu'il me faut la voir, elle est plurielle et belle, si je sais l'accepter comme telle, c'est une partenaire qui en impose et me veut docile certains jours, parce qu'elle le vaut bien?

Peut-être bien que Pancol a raison après tout.....