...Est un voyage bouleversant. 

Ce n'est pas moi qui le dis mais cette phrase sortie tout droit d'un article de Happinez et qui me parle assez ces derniers jours.

Trouver son chemin ne se résume pas à atteindre la réussite pour moi, ni à être en phase avec la société et ce qu'elle pense, non c'est bien plus complexe que cela je crois, c'est se perdre et se retrouver sous l'impulsion des changements incessants de notre vie, c'est être en harmonie avec elle en ce qu'elle veut de plus vrai pour nous.

Or, parfois il m'est très difficile d'accepter ce que je nomme les désirs de ma vie pour moi, je le reconnais,  du coup l'harmonie ou plutôt l'alchimie entre elle et moi m'échappe complètement et c'est ainsi que je prends des détours pour mieux la retrouver un matin.

Lors de ces grands détours, tout est si embrouillé dans ma tête que j'en oublie mon coeur et sa pureté, oui j'ose ce mot là, pureté, j'ai lu un article hier sur Pinterest sur la portée de ce mot que j'aime. Il paraît que si on répète ce mot toute la journée il nous rend meilleur,  il éloigne de nous  les mauvaises pensées qui nous masquent notre chère pureté. Enfin moi, je l'ai compris ainsi! Mais le mot pureté fait déjà partie de moi depuis toujours, simplement c'est le grand oublié de mon existence à certaines heures, et dans ces heures là, je délaisse mon coeur et je ne prends plus ses appels....alors que c'est moi qui ai besoin de son aide!!

Retrouver mon coeur et sa pureté c'est comme retrouver l'essence même de ma vie, c'est comme la lumière qui se fraie un chemin vers moi pour me guider, alors que je ne cesse de nourrir mes doutes sur mon incapacité à être, sur mes impossibilités, sur mes paralysies. Je me crois oubliée de tout et du coup j'en oublie la lumière qui émane de mon coeur et qui brûle en permanence au fond de moi comme une lampe allumée.

J'en oublie l'amour qui demeure en moi, l'amour et ses supras pouvoirs et qui devrait régner en maître dans nos vies!

Combien de fois ai-je fait cette drôle d'expérience de l'amour pour source d'apaisement, l'amour pour réponse face à des conflits inextricables de l'existence, mais je l'oublie moi aussi passés les tracas, or la vie me rattrape toujours un jour ou l'autre, elle tient à ce que je fasse preuve de mes connaissances comme les croisés sur lesquels on comptait jadis!

Ne riez pas, je le vis ainsi. D'ailleurs lorsque je parle de mon coeur pur à ceux qui m'entourent on ne me comprend pas toujours, il m'est arrivé d'avoir de drôles de réponses sur ma candeur mais à mes yeux, la pureté ne se discute pas, si on ouvre son coeur et qu'on laisse bondir l'amour pour toute chose, on finit toujours par retrouver son chemin, par se re-connaître, se re-découvrir et respecter toute forme de vie ici.

Il ne s'agit plus de comparaison, ni de compétition, il ne s'agit que de suivre son coeur pour se reconnecter à soi et y faire une plongée dans l'amour en apnée, en tout cas moi je le vis ainsi lors des grandes épreuves de mon existence.

L'amour en toute chose comme une réponse évidente que lorsque je suis impuissante devant les êtres qui me sont proches, je les aime encore plus mais d'un amour aux pouvoirs extraordinaires qui me pousse à les confier à leurs guides, leurs êtres de lumière dont ils ignorent tout peut-être ici bas....

Je n'ai pas la science infuse mais je sais que lorsque je retrouve la lumière de mon coeur, j'entends aussi la musique de mon âme qui me souhaite la bienvenue et qui me chuchote des mots que je suis la seule à comprendre, des mots d'apaisement pour panser mes blessures et me montrer que tous les obstacles trouvés sur mon long chemin n'étaient pas tout à fait vrais, que je peux désormais les abandonner et me pardonner, je le mérite ou mieux encore j'y ai droit.

C'est une conversation entre mon âme et moi, une confession intime et bouleversante sur moi et toutes mes facettes. Sur cet amour que je possède et dont je n'ai pas besoin de chercher ailleurs qu'en moi pour moi, s'aimer à volonté en quelque sorte...

Oui c'est cela, plus rien ne compte alors, ni les êtres ni les événements d'une vie, seulement mon âme qui sait tout de moi depuis des temps immémoriaux.