Les gens heureux ne font pas que boire du café en lisant et ils ne sont pas si heureux que l'on pourrait le penser mais ils ont cet air qui nous font penser que oui, pour eux tout baigne!!

Les gens heureux ne se contentent pas de cet air qui semble les rendre légers, ils sont portés par une part d'eux mêmes sur laquelle ils n'ont aucune prise et qui leur donne l'impression d'avoir toujours une raison d'y croire. Peut-être parce qu'ils acceptent de se confronter perpétuellement à eux mêmes, tandis que les autres ne veulent surtout pas voir en face qui ils sont exactement....se contentant d'artifices pour mieux échapper à ce qu'ils aperçoivent d'eux, alors que pendant ce temps....

Les gens heureux ne font pas du bonheur un itinéraire obligatoire, bien au contraire puisque sans le savoir, ils le portent en eux, lui laissant la parole sur leur visage rayonnant...et pourtant...

Legens heureux pleurent aussi mais dans les toilettes, à l'abri des regards de ceux qui comptent sur eux pour ne pas leur dire cette vérité qu'ils sont seuls à détenir sur leur bonheur de paille.

Les gens heureux, ceux là qui semblent bénis des dieux, ceux là même qui n'ont droit aucun faux pas, j'en connais pleins des comme eux, qui s'inventent des histoires teintées d'espoir et aux couleurs de l'arc-en-ciel, qui s'écrivent au fil des pages d'un roman inédit et inachevé, leur vie!

Parce que les gens heureux  sont habités par une certaine idée de la liberté comme personne et qu'ils poursuivent un but que l'on ignore et qui donne à leur regard une lumière que les autres n'ont pas. Alors qu'on dit d'eux qu'ils sont fêlés parce qu'ils attirent le regard des autres qui se demandent qui ils sont pour pouvoir illuminer si bien une pièce!

Mais les gens heureux ne sont pas si heureux qu'on ne pourrait le penser, ils sont juste particuliers, ils ne cherchent ni gloire ni lauriers et ont réussi là où d'autres piétinent encore, ils se sont trouvés et se suffisent de ce qu'ils ont appris d'eux, de cette fabuleuse découverte de qui nous sommes à nos yeux, quand enfin nous voyons vraiment qui nous sommes. Et depuis, leur vie a pris un tel sens de ce fait, que tout autant qu'ils sont les autres autour, ils semblent subjugués! Ils ignorent que...

Les gens heureux connaissent cependant eux aussi des défaites et des désillusions cuisantes, des rêves qui prennent fin brutalement alors qu'ils pensaient avec force qu'ils avaient tout fait pour les faire vivre, oui parce que les gens heureux ont un secret, celui de vouloir faire vivre leurs rêves coûte que coûte.

Car les gens heureux se fichent bien de ce que les autres pensent d'eux, ils vont jusqu'au bout d'eux mêmes sans se poser de questions et ne se doutent pas une seule minute que les autres pourraient bien leur envier cette fausse assurance qu'ils affichent dans leur sourire offert comme un présent.

D'ailleurs pour les gens heureux tout est présent, un livre dévoré, des nuages scrutés afin d'y déceler la forme d'un dinosaure, la chanson d'une pluie d'été, un rire qui tinte, tout est présent!

Les gens heureux demeurent un mystère puisqu'il est sûr qu'ils ne sont pas plus heureux que les autres mais que simplement ils portent en eux l'amour et la beauté du monde, juste parce qu'ils croient en cela.... je crois.