J'ai emprunté ce titre à Santé cool qui a su raviver mon inspiration comme toute blogueuse ici et à laquelle je dis merci!

Quand perd-on le fil de soi? Le sait-on jamais? Il y a plusieurs façons de perdre le fil de soi, on peut se renier parce qu'en désamour de soi, à cause du regard des autres ou pas, de notre éducation et des habitudes néfastes à ne pas faire attention à soi, perdre le fil de soi c'est rompre avec ses valeurs, les ignorer en les laissant pour compte!

Mais comment fait-on connaissance avec nos valeurs, quelles sont mes valeurs à moi, à quoi je tiens, à quel âge ai-je compris que je tenais à elles et comment dois-je faire jusqu'à présent pour les protéger ces précieuses valeurs? Vaste sujet je vous l'accorde et pourtant j'ai très envie de l'appronfondir tellement j'ai peur de ...perdre ce précieux fil qui me relie à moi!

Parce que cela m'est déjà arrivé de le perdre ce fil, de couper la communication avec moi rien qu'en faisant une chose simple, de dire oui aux autres et à leurs demandes alors que mon coeur criait non de toutes ses forces. Un oui au desidarata des uns et des autres, de ceux qui me connaissaient depuis toujours et qui jouaient sur ma corde sensible, des désirs les plus farfelus aux minutes les plus précieuses de mon existence, tout était bon pour m'usurper mon énergie mais je ne le savais pas alors.

Comment l'aurais-je su? Que dire non était la protection absolue contre l'intrusion des autres entre moi et moi, que cette relation là était la plus privilégiée qui soit dans cette vie. Je l'ai apprise au fil du temps lorsque une à une mes valeurs essentielles se sont imposées à moi....et que j'ai su qu'il me fallait...

  • Faire la paix avec mon passé pour qu'il me laisse vivre le présent.
  • Oublier les autres et ce qu'ils pensent de moi.
  • Me dire que le temps est et restera toujours mon précieux allié, qu'il me guérit de tout ou presque!
  • Que personne, absolument personne n'est en charge de mon bonheur excepté moi!
  • Que ma vie n'appartient qu'à moi et que je n'ai pas à la comparer à celle des autres dont je ne sais rien!
  • Que trop réfléchir ne va pas forcément me donner les bonnes réponses!!
  • Que mon sourire est mon étendard et que mon rire est la musique de mon âme, peu importe ce que m'en disent mes proches..
  • Que prendre le temps d'aimer est le secret de l'éternelle jeunesse!
  • Que pleurer m'est essentiel, c'est le langage de mon coeur.
  • Que lire est la source de mon savoir, ma nourriture spirituelle et le berceau de mes connaisances.
  • Que penser est la clé de la réussite.
  • Que jouer et rêver c'est la fraîcheur de l'enfance alliée à un souffle de bonheur
  • Que penser à soi n'est pas interdit oh que non...

..Et que vivre reste ma mission essentielle ici car le temps passe vite et ne repasse plus...Cependant ma vie, je la vois comme un livre qui s'écrit tout seul, un livre dont je suis un des personnages mais dont je ne comprends pas toujours ce que veut l'auteur!

Je me vois comme un visiteur de ce temps, de ce lieu, je ne fais que le traverser, rien ni personne ne m'appartient à jamais.

Mon seul but est d'observer, d'apprendre, de grandir et d'aimer, oui aimer à l'infini sans perdre pour autant le fil de soi, ce lien invisible qui sait si bien me parler de moi en me ramenant à l'essentiel, moi et l'amour pour moi en cultivant l'écoute de soi, en sachant dire non fermement pour ne plus subir sa vie mais la vivre pleinement avec tout l'enthousiasme qui lui revient....qui a dit que c'était une gageure??