Je n'ai plus d'attentes en moi. Dit ainsi vous allez penser que je suis dépressive!

Mais je n'ai plus d'attentes veut simplement dire que je n'attends plus rien de personne à l'heure où j'écris ces mots, ni mots ni gestes ni compliments, tiens!

Je suis revenue de mes attentes si jamais elles ont existé un jour, je ne les ai jamais trop identifiées, ayant pour habitude de ne pas les attendre ou plutôt de ne pas les voir se réaliser en chair et en os!

Vous allez vous y perdre!

Dans le dédale de mes attentes je me suis perdue certainement nombre de fois, vu que là présentement je n'en vois aucune trace. Peut-être aussi est-ce dû au fait que je n'ai jamais eu trop d'attentes.....

Pourtant à bien y réfléchir ne dit-on pas qu'on passe notre vie à attendre, à oublier le jour présent pour penser à demain quand tout sera comme ci ou comme çà?

Attendre de grandir, de partir de chez ses parents, de finir ses études, d'aimer,  d'avoir son permis de conduire, de travailler dans la foulée, de se marier et d'avoir des enfants, de vieillir ensemble ou pas, de recommencer à y croire, de guérir de ses déceptions et tout le reste de cette liste non exhaustive.

Moi quand je dis que je n'attends rien de personne, ni même de ma vie quand elle me saoûle trop, personne en question ne me croit, il est impossible dans notre sacro sainte société que quelqu'un n'attende pas une once de vous ou plutôt que moi précisément je ne fasse rien sans attendre un retour d'ascenseur!

Ou bien pire que je n'attende aucunement la réalisation de mes rêves??

Et si je vous disais que si je repense il y a des moments où je vous jure bien que je me sens comme libérée de toute attente, oui libérée, fière de m'être débarrassée une bonne fois pour toute de cette histoire qu'il faille attendre toujours de quelque événement ou prendre l'autre comme un réceptacle de nos faits et attitudes pour lui et donc attendre de lui quoi? Un avis juste sur moi?

Cela dit et malgré toute ma bonne volonté, ne vit-on pas d'attentes intérieures, d'espoirs inassouvis et de projets en attente?

Tout semble nous y ramener? Mais moi je vous dis que je suis capable de donner un peu de moi sans attendre un seul regard en retour, d'aimer en grand comme le dit si bien Lambert Wilson en parlant de sa bisexualité, oui aimer en grand, comme ça en ouvrant grand ses bras et son coeur, l'amour le vrai, nous dépasse je pense et de ne pas espérer absolument un intérêt quelconque!

En ce moment je me sens prête à larguer les amarres tout à coup, je me dis de drôles de choses, qu'il me faut fouiller en moi et y déterrer le courage de partir loin très loin de ceux que j'aime, depuis peu je ne suis plus certaine de bien savoir aimer. Ou bien alors c'est eux, mais non je n'aime pas du tout me dire que c'est l'autre, je préfère me dire qu'aimer c'est attendre ce que l'autre ne peut en aucun cas nous donner. 

Souvent sur le chemin qu'emprunte l'amour, je trouve les mots respects, partage, tendresse, écoute, affinités, mais....

Prenons nos parents, ne dirait-on pas qu'ils sont libres de nous aimer ou pas? En principe, cela devrait être inné mais encore? J'en connais hélas qui ont fait de leur mieux je vais dire, pour certains de leurs enfants ce fut plus facile que pour d'autres....ou pas que sais-je?

Etre devenue maman un jour très jeune, très tôt dans mon existence m'a dévoilé une autre face de moi et révélé par là que je pouvais aimer fortement, puissamment chacun de mes enfants, avec la même intensité mais différemment, chaque enfant est unique, je l'aime donc pour cette unicité, ses différences, mais tous ont le même lien à moi, l'amour maternel.

Cependant suis-je certaine de combler leurs attentes, mon amour que je dis puissant l'est-il ressenti pareillement en face?

Mystère!

Et l'autre là que mon coeur a choisi un matin, de même que lui avec son âme, dirais-je m'a reconnue comme celle à qui il pouvait confier un bout de son coeur, mais si demain par l'effet d'un autre mystère qui est légion dans les affaires de coeur il ne me reconnaissait plus en tant que telle?

Que dois-je répondre à mes attentes?

Parfois je me sens comme prête à prendre un nouvel envol, nous sentons-nous libres de toutes ces attentes? Non pour moi est la réponse et oui je me dois de m'écouter parce que mon instinct sait ce qui est bon pour moi.

Ce qui est bon pour moi c'est de ne pas trop attendre de la vie, parce que je parle par expérience et que, en ce qui me concerne si j'en attends trop je ne reçois strictement rien.

Alors je vais vous dire, j'ai pris pour habitude de ne rien attendre pour savoir recevoir les joyaux que la vie juge digne de moi!