....Juste qu'on me rassure!

Oui tous autant que nous sommes, il nous est arrivé un jour ou l'autre d'avoir besoin d'être rassurés, non?

Je pense que oui, simplement, il se peut qu'on n'aie pas l'écoute qu'il nous faut au bon moment ou bien qu'on n'ose pas se confier mais quoi qu'il en soit, moi j'ai un grand besoin de l'autre en ce moment. Oui l'autre, celui qui est ici et qui fait le même voyage que moi avec un but identique au mien mais peut-être l'ignore-t-il, celui de découvrir son pouvoir d'aimer.

Un simple encouragement, un mot de réconfort et d'empathie, et son amour s'exprime pour cette autre que je suis, moi, cette personne qui lui donne alors toute l'étendue du sens de sa vie!

Je vous jure que c'est ainsi que tout le monde devrait vivre mais hélas....

Mille fois hélas parce que en ce moment je crois que je serais preneuse mais il y a un mais....du genre que je me méfie de l'autre du coup ou bien que j'ai peur de ne pas être comprise, je n'en sais rien mais je préfère ne rien en dire et du coup pour se faire rassurer quand on ne dit rien il faut compter sur l'autre pour qu'il devine, qu'il soit doté d'un sixième sens!! Déjà qu'il ignore le pourquoi de ce voyage ici-bas si en plus il faut lui trouver un sixième sens!

Moi j'aimerai trop qu'on me rassure sans me demander le pourquoi de la situation, sans me demander comment j'ai fait ni ce que j'ai fait, je veux l'impossible et la compassion sans explication.

Voilà le mot est dit, compassion, bienveillance, je veux des choses indicibles dans cette vie où tout semble avoir une raison valable, où l'on cherche la cause ou la faute au lieu de bercer celui qui a mal!!

Or quand on a un besoin urgent d'être rassurée, paradoxalement on a peur de se confier, c'est fou, oui moi je ressens cette peur parfois, je veux bien être rassurée, qu'on me dise que la vie en fait est comme le ressac, qu'elle respire elle aussi les nuits étoilées et qu'elle est aussi comme l'océan les nuits d'été et que tout ce qui nous est pris nous est rendus, oui je veux qu'on me dise ces mots là en vrac! 

Sans comprendre ni vouloir savoir des choses de ma vie!

Que l'on soit un peu magicien, que les mots me chantent des ritournelles, masquent les fantômes qui sont à ma poursuite, un peu musicien aussi, je veux un musicien qui sache jouer du même air que le ruisseau perdu dans la forêt et qui connaît si bien mes tourments puisque seul son murmure sait comment les apaiser...

 

Je veux, je veux, je n'ai pas froid aux yeux moi dis-donc, j'ai besoin de l'autre, est-ce un mal? Non, dans une vie logique où tout serait tourné vers le bien-être et le ressenti des uns et des autres, on serait attentif à la douleur de ceux qu'on aime ou à défaut de la mauvaise passe que tout un chacun peut avoir à traverser un jour et on lui aurait tendu une main secourable mais dans cette vie ci, désolée de le reconnaître on préfère fermer les yeux et garder sa main dans sa poche!

Je n'exagère pas, on veut tout savoir de la vie de l'autre avant de poser sa sentence, son jugement et d'aller écrire dans la gazette du jour comment le malheur de celle qui semblait hors d'atteinte peut faire du bien à son ego!

Donc non, je veux bien être rassurée mais je n'ai pas les bonnes personnes sous la main ou bien je suis trop compliquée qui sait? Mais si je suis honnête c'est parce que le passé se rappelle à moi dans ces moments là et je sais que je n'ai pas le droit de me tromper cette fois!

Alors....

Heureusement pour moi que je vous ai les filles, c'est un vrai miracle de vous avoir connues un matin devrais-je dire, et d'ailleurs je suis toujours autant subjuguée par nos liens, je profite de mon besoin de vous pour vous le redire, lol!

Non mais sans rire, je sais que je peux compter sur vous et sur moi aussi,  je sais comment me rassurer, point n'est besoin de bras ni de mots, seule dans le silence de mon coeur je me confie à moi et ....au chocolat!

Oui au chocolat, quoi de mieux que lui pour me rassurer? Je vous assure, avec lui pas d'entourloupes, il est toujours là pour moi!!!