Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler d'un sujet qui me tient à coeur, vraiment! D'ailleurs depuis que je suis revenue, je ne vous parle que de sujets qui me tiennent à coeur intensément, je m'enthousiasme à nouveau pour les petites choses de la vie quoi!

Alors voilà, l'autre jour je discutais avec une de mes filles, avec mes filles j'en apprends énormément sur la nature humaine, je tiens à préciser! Donc tout à coup elle me dit qu'une de ses amies avait présenté à sa maman certains de sa bande et que parmi eux se trouvait un garçon très gentil, (par rapport aux autres??), et que la maman de cette amie avait demandé si il était gay??

Ma réaction ne s'est pas fait attendre et je lui ai demandé si les hommes avaient encore le droit d'être gentils ou bien c'était réservé ......aux femmes et aux gays bien sûr? 

Je suis un peu estomaquée, il faut bien le dire! Qui sont les hommes d'aujourd'hui et surtout quelle image notre société véhicule-t-elle d'eux? Et la place du gay dans tout ça, et le respect de l'être qu'il est, quel est-il?

Autant de questions qui, vous en conviendrez, nécessite une petite discussion entre nous, de vous à moi, j'en rigole d'avance!

Ce matin avant de vous écrire cet article que j'ai remis à plus tard depuis plusieurs jours, je suis d'abord tombée sur ce texte là, et effectivement tout de suite j'ai repensé à cette conversation que j'avais eue avec ma fille il y a quelques temps de cela. Ce texte qui parle de galanterie et de respect dans la plus pure tradition conservatrice du savoir-vivre et qui lance un débat sur un vaste sujet, faut-il refuser ou non la galanterie et dans quels cas et jusqu'à où.

Moi, je vais vous dire une chose, je pense que j'aime la gentillesse chez la gente masculine, oui, c'est à mes yeux une très grande force que de posséder cette qualité de nos jours pour eux. Parce que quand je vois ou bien quand j'entends ce que l'on demande à un homme par les temps qui courent, j'aimerais savoir comment ils font pour vivre leur état d'homme quoi! Pourtant je trouve trop mignon chez certains d'entre eux cette façon un peu gauche et attendrissant de s'occuper à merveille de leurs enfants, de vouloir nous épauler parfois et de nous faciliter la vie quand c'est possible et l'amour peut tout rendre possible, non?

Bien sûr c'est mon ressenti à moi pour ce qui est des relations hommes-femmes, cela ne concerne que moi, pourtant je n'aime pas quand on assimile la gentillesse d'une personne quelle qu'elle soit à son appartenance à une catégorie d'êtres! Déjà je n'aime pas les étiquettes, toi tu es gay alors voilà, toi tu es pervers narcissique donc c'est pour ça que, toi tu es je ne sais quoi encore....

C'est vrai, tout est étiqueté de nos jour, or tout ne peut pas être expliqué par la psychologie que je sache mais par nos comportements ou alors nos comportements n'expliquent rien du tout, on vit point!

Un homme peut être gentil et heureusement pour lui, pour nous en général! Moi, je vais vous avouer un secret, je revendique la part féminine de l'homme, oui l'être humain masculin n'aurait-il pas le droit d'être fleur bleue, romantique et ému et même parfois à fleur de peau! Sensible et tout, pourquoi pas?

En quoi le fait qu'un homme montre sa gentillesse, je pèse mes mots là, puisse faire penser qu'il n'est peut-être pas un hétéro?! Et en quoi un homosexuel serait-il "gentil" par essence même? Parce qu'il laisse parler son côté plus féminin?Parce qu'il donne libre cours à l'expression la plus innée qu'un homme pourrait avoir, pourquoi pas, et que ce serait plus facile à lui de ne pas se censurer? 

Pourquoi? Les autres hommes n'ont pas le droit de montrer leur gentillesse sinon on pense d'eux des choses affreuses du genre qu'il est trop "doux" et que si il ne se la joue pas Lino Ventura personne ne le respectera?? Mais derrière ce cher Lino se cachait un grand tendre je crois....Caché, j'ai dit.

Quoiqu'il en soit, je trouve dommage qu'une femme, qu'une maman ait pu faire une telle remarque, oui dommage qu'on puisse se laisser aller à demander si une personne est différente parce qu'on l'a trouvée gentille! Cela équivaut à dire que dans notre société être gentil pour une personne, n'importe laquelle, c'est un peu comme si autour de nous on pointait du doigt cette anomalie.

Voilà ma conclusion, c'est que la gentillesse déjà pour une femme c'est limite, alors si en plus on relève cette qualité en perte de popularité chez un homme, on semble ne plus rien comprendre vraisemblablement.

Alors j'ai une question, qu'attendons-nous d'un homme aujourd'hui?