Ce matin je suis tombée sur un article qui avait pour titre "sortir de sa zone de confort" et cet article dont voici un extrait, parlait de ma chère Sophie Marceau, qui a grandi presque en même temps que moi et dont la vie me rappelle parfois que l'audace n'a pas de prix!

Depuis l'annonce de son histoire d'amour avec Cyril Lignac, Sophie Marceau fait la Une de tous les magazines ! FemmesPlus a décidé de se pencher sur les secrets de l'actrice française qui ne cesse d'étonner par ses choix de vie audacieux. Analyse des secrets d'une quarantenaire bien dans ses baskets!

Sortir de sa zone de confort semble être l'adage de vie de l'actrice française. De ses début dans La boum, à James Bond en passant par des films plus confidentiels comme La disparue de Deauville, Sophie Marceau sait se mettre en danger. Ces dernières années, elle a su orienter sa carrière avec brio sur des comédies à succès, comme Lol.

Cet article nous parlait de cette femme qui rayonne parce qu'elle se fait confiance et qu'elle croque la vie à pleines dents, sans trop se poser de question , rebondissant rapidement après les échecs et se laissant emporter par l'amour sans penser au qu'en dira-t-on.

Automatiquement j'ai tout ramené à mon parcours et je me suis avouée qu'il fallait bien reconnaître que sans amour je suis comme un oiseau à qui on a coupé les ailes et qui ne peut plus voler. Oui, c'est ainsi que je me vois et c'est pour cette raison essentielle que depuis toujours, je me laisse aller à aimer sans restriction et que jusqu'à tout dernièrement j'ignorais le mot pistanthrophobie puisque je fais confiance à l'autre, que je décide de lui faire confiance en lui ouvrant mon coeur pour y faire entrer son amour pour moi.

Se refuse-t-on à ce qui est plus fort que nous, à l'essence même de notre venue ici, je veux parler de l'amour et des relations avec les autres? Et s'il nous fallait aimer, si on était fait pour être aimé, si on acceptait de faire confiance au temps qui ne fait pas que nous voler silencieusement nos précieuses années mais qui travaille aussi pour nous?

Moi, il m'arrive de l'écouter parfois me parler de moi et de mes souffrances qui lorsqu'elles s'envolent laissent mes ailes se déployer elles aussi!

Peut-être jusqu'à présent avais-je compris que la souffrance nous coupait les ailes et nous empêchait de voler! Et que si on ne faisait rien pour remédier à cela, on en venait à oublier qu'on était né pour voler!! Voilà à quelle conclusion toute simple je suis arrivée cette après-midi!!

Pourtant malgré la route sinueuse de l'amour, je reste persuadée que l'on est fait pour être aimé car sinon on en mourrait sûrement en une lente agonie.

Se rendre à l'évidence, nous sommes censés être aimés, peu importe le nom du chemin emprunté par la convalescente que je suis parfois, indifférence, déni d'amour, colère car lorsque je laisse enfin parler mon coeur, il a tant à me dire que je ressens un énorme soulagement lorsque notre dialogue s'engage à nouveau.

Téméraire je me trouve parfois et l'audacieuse qui cohabite avec elle ne me démentira pas, mais qu'importe puisque je fais le bon choix non? Celle ou celui qui choisit l'amour, se trompe-t-il de beaucoup?

Je réponds avec mon coeur qui me dit d'aimer avec sincérité et clairvoyance, ne riez pas, cela est possible quand vous avez tant attendu et qu'un matin celui qui vient, apporte avec lui plus que de l'espoir alors que vous n'y croyiez plus.

Qui suis-je pour vouloir répondre par la négative, sous quel prétexte? Celui de protéger mes arrières?

Oui je suis d'accord en partie mais alors je pose une question fondamentale à mon sens, quand s'abandonne-t-on à celui qui vient offrir son coeur avec tout son espoir en coupe dans ses mains??

Dîtes-moi, quand? 

Quand on accepte d'aimer à nouveau, quand on rebondit sur sa mésaventure d'hier comme sur un tremplin pour mieux aimer à nouveau, avec discernement et liberté!

Avec respect et sincérité, en ne se compromettant pas à promettre l'impossible, mais plutôt à lui tendre sa joie de vivre toute à son bonheur de le découvrir avec humilité en faisant ressortir grâce à l'amour le meilleur de lui tout comme lui peut nous révéler le plus beau de nous par son amour.

Voilà quand!

Quand derrière moi se situent les expériences obligatoires qui me fournissent le passeport pour le futur serein et léger où mon coeur frivole va pouvoir s'éclater en écoutant mon rire clair résonner comme un écho de ma vie qui ne sera plus alors que l'image de mes choix audacieux.

Voilà quand!

Et surtout quand je te dirai, tu es le risque que j'ai envie de prendre!!