C'est fou comme un film a ce pouvoir magique de me ramener à moi et à ce que j'aime le plus chez moi, mon rire!

Oui voilà la chose que j'aime le plus chez moi, n'en déplaise à quelques uns, qui trouvent que je fais trop de bruits en riant, j'adore!

Hier donc, je suis allée au ciné comme si j'allais en Chine, oui pour voir Insaisissable et ce film est magique!! Oui je sais c'est le thème mais il y a quelque chose en plus, quelque chose qui me donne envie de danser et de battre des mains, pourtant le numéro 2  a manqué un peu d'ardeur je le reconnais mais je vous jure que ce film me fait de l'effet!

Insaisissable, je l'adore juste pour la fête de la magie que l'on célèbre d'un bout à l'autre du film, c'est l'imprévu dans tous ses états en puissance 10, je crois, et même si parfois je reste un peu sur ma faim n'empêche que je retrouve instantanément ma joie de vivre en le regardant!

Incompréhensible hein?

Oui, je ne l'explique pas mais je vous explique quand même, quand il parle du fou, oui tiré du tarot, il dit le fou est insaisissable et ça me plaît, je me reconnais dans ce fool et son côté insaisissable genre on me retrouve là où l'on ne m'attend pas, ce qui me fait dire que ce film est fait pour moi et mes états d'âme!

Et puis aussi, souvent on les croit perdus, les cavaliers et bien non, ils ne le sont jamais et à chaque fois je ne comprends pas tout d'ailleurs mais ça me plaît, c'est ainsi que je vois la vie, une dose d'adrénaline, (pas plus!) et une bonne dose de folie rajoutée à l'envie de vivre à fond tout, j'ai dit tout!

D'ailleurs la preuve, cela fait si longtemps que je n'ai pas écrit un billet sur ma folie, celle qui est mon double et qui m'a beaucoup manqué ces derniers mois, et voilà que ce film m'a sortie de la pénombre où je m'enfonçais par mégarde, c'est une telle joie que depuis hier, je ne supporte pas qu'on touche à ma joie retrouvée et que si jamais on vient me parler de doutes, de contrariétés et d'autres détails insupportables je me bouche les oreilles pour entendre encore...les clameurs de la foule qui en redemandent et veulent tout comprendre des cavaliers et de leur périple!

Et si je réfléchis bien, la vie aussi après bien des détours et des tours de passe-passe retombe sur ses pieds, non?