Un nouveau jour, un long silence commence, un nouveau doute s'ajoute...et dans ces moments là, un long silence est si salvateur face aux angoisses tenaces, que je sais que j'ai bien fait de refuser tout compromis.

Je garde en moi mes espoirs, j'emporte mes je t'aime parce que à trop vouloir on peut tout perdre, perdre ce à quoi on tient le plus, parce que j'ai déjà tant perdu et que la vie ne prévient pas lorsqu'elle se déguise en rapace.

Je n'ai jamais été sûre de rien, j'ai toujours été lucide et claivoyante vis à vis de ma vie mais il lui en faut toujours plus, elle me rappelle ma mère! Lol! 

Si je suis trop joyeuse, elle me casse l'ambiance avec un croche-pied dont elle maîtrise si bien le savoir-faire, si je pense me connaître un peu mieux elle me fiche toute une journée par terre quitte à me montrer que je ne me connais pas! Je finis par rentrer chez moi, l'âme en peine, cassée pour de longs mois, je vous le jure!!

Mais qui est-elle donc? 

Quelquefois aimante, riante et enjouée mais d'autres fois  imprévisible et imperturbable elle change toute ma conception de la vie en général, elle me fiche la honte les fois où elle décide que ma maladresse va tenir le rôle de la vedette et moi celui du meilleur second rôle dans le meilleur des cas. Tout dépend si je peux en rire ou pas, c'est selon son bon vouloir!

Contre elle je perds à tous les coups, je vous préviens, toute l'optimiste que je suis le sais, la guerrière de lumière que certaines d'entre vous voient en moi est broyée à ses heures les plus glorieuses par elle, guerrière vous avez dit?? Avec elle, je ne peux prétendre à aucun titre, aucun honneur, ni aucun mérite!

Dire que j'ai la joie de vivre en moi, chevillée au corps, est un compliment muet que je me fais les jours où elle me laisse souffler deux minutes, j'ai dit deux! Pas plus! Je suis essoufflée d'avoir tant couru, tant négocié avec elle, d'avoir voulu la comprendre après avoir voulu lui échapper et pire avoir cru que je le pouvais!! hahaha!

Oui rire de moi est la plus grande chance que je possède, une de mes plus grandes richesses à un point tel que parfois j'ai peur qu'elle (ma tendre vie!) me fasse un coup tordu qui m'empêche de rire de moi....

Pour longtemps!

Elle a déjà tant fait en déguisant ceux que j'aimais le plus, ils sont devenus autres sous son influence, ils ne m'ont plus reconnue et m'ont désignée comme leur ennemie, oui elle a réussi cette prouesse et bien d'autres aussi dont je parlerais un autre jour ou mieux dans un roman si d'aventure elle m'en laisse écrire un!

Pourtant je la reconnais comme le meilleur des professeurs, je suis à jamais l'élève et je l'accepte mais ai-je le choix?

Depuis mes parents en passant par mes divers métiers jusqu'à ce jour, j'ai cru avoir le choix, mais elle me fait dire par un de ses émissaires que je ne suis pas à la hauteur....quand je m'y attends le moins, parfois même elle me fait peur, quand mais quand donc serais-je la bonne élève?

Je pose cette question parce que j'ai l'impression de tomber sans fin comme Alice et puisque je sais rebondir comme Tigrou, je me demande juste si ma vie n'apprécierait pas outre-mesure ce genre d'acrobatie dont bien sûr je suis l'héroïne à mes dépends!

PS: N'allez surtout pas croire en me lisant que je suis en perdition ou encore en dépression, faux! Je suis seulement lucide et réaliste sur ma vie à moi et bien que je sois la première à la célébrer, à reconnaître chacun de ses moments comme un présent je suis prompte aussi à reconnaître l'envers du décor! 

Souvent sélectionnée lorsque je la loue, lorsque j'écris avoir réussi à lui donner un sens, il ne faut pas croire que ma vie me l'offre en présent, ma vie me veut plus discrète que cela et bien plus humble, un sens j'ai dit?

Ma vie aime quand je ne sais plus rien et que je me tais.

Soyez gentilles, ne me dîtes pas ce que vous pensez, ma vie et moi nous sommes folles en ce moment! LOL!