Depuis que je me connais, c'est à dire depuis toujours, si il y a bien une chose que j'ai noté chez moi et qui m'inquiète à mes heures, c'est mon attachement aux êtres qui traversent ma vie et pourquoi? Pour la seule et bonne raison que les émotions guident ma vie et que les relations en sont le socle!

Bien sûr que je ne suis pas la seule à connaître cet état de chose, nous sommes beaucoup ici à oublier que nous ne faisons que passer un temps relativement court sur cette terre dans la condition d'êtres humains vulnérables et mortels devrais-je dire afin de comprendre l'importance de la Vie et donc la liberté de chacun d'entre nous.

Ai-je bien lu?

Non je n'ai pas écrit cet imbroglio? Si!!  Je vais me gêner!

L'Univers nous porte et entend nos murmures et nos voeux, nous l'ignorons la plupart du temps qui nous est imparti, voilà comment je le vis depuis toujours, là où je vois les desseins de ma vie à travers la nature, un autre n'y verra que des nuages sans importance, me dira-t-il avec force preuve!

Oui mais moi je veux y voir ma connexion à une force plus grande que nous, je veux y voir le miracle dans toute sa splendeur, le miracle est partout, dans les premiers cris d'un enfant, dans les yeux d'un vieillard, dans une flaque d'eau qui me rend mon regard, dans un sourire quelconque qui croise mes pas un matin. Oui je le crois ainsi et parfois lorsque je pense à moi, car il m'arrive bien sûr de vivre cet exercice périlleux que d'avoir des pensées pour moi, je me vois comme une personne qui aime s'attacher aux autres.

Cela ne veut pas dire que je ne sais pas me détacher d'eux tous le moment venu, pas du tout, mais je vous avoue veiller avec attention à ne pas entraver mes proches et à ne pas leur dire combien le manque d'eux est cruel parfois quand les kilomètres entre nous ne se mesurent plus, tellement ils sont immenses! Leur confier ma peine serait en attiser la leur!

Imaginez combien communiquer entre membres d'une même famille est déjà ardu quelquefois, si en plus un océan nous sépare....Aussi après quelques turbulences dont je me serais bien passée l'année dernière mais ai-je vraiment le choix si je dois évoluer?  Je me suis donc promis de travailler sur mes émotions, pas toutes celles qui font moi et me transportent de joie, seulement de celles qui m'empêchent de respirer!!

Et là il ne s'agit plus de mon attachement à l'autre, de cela la vie ce grand enseignant de l'âme parmi les plus grands vient à bout plus sûrement que mes bonnes résolutions!

Non je veux parler de mon extrême sensibilité, de mon inaptitude à laisser une distance entre les avis des uns et des autres sur ma personne, surtout quand cela vient de ceux que j'aime...je veux raconter mes innombrables errances à travers les sentences de tous ceux qui composent ma vie, en un mot mes émotions intenses dûes au fait qu'aimer n'est pas sans risque.

C'est vrai, dans la vie il y a ceux qui s'en foutent de tout, des jugements de leurs proches, de leur travail mal fait parfois, de leurs retards intempestifs, et puis il y a ceux qui ont au coeur un grand creux dès qu'un grain de sable vient en  saboter le rouage! Ceux là ont une conscience exacerbée, une émotion à fleur de peau, un tremblement de tout leur être au moindre pépin ou ce qu'ils croient en être un, tout prend un tour dramatique ou presque, une demi seconde de retard et c'est la catastrophe pensent-ils!

Et je fais hélas partie de ceux là, or rien ne sert de se mettre en quatre et de perdre son énergie en vaines tracasseries dont personne autour de vous ne se soucie! Il est donc devenu primordial que je traque ce genre d'émotions à la base et que j'agisse par petites touches dans le seul but de les vaincre!

Vaincre mes émotions en agissant sur ma pensée et seulement elle,  oui je l'ai appris au fil du temps, mais cela n'est pas si simple. A cette seule fin qui m'est aussi indispensable que de respirer je cultive les bonnes pensées car pour moi elles sont le terreau de mes actions, par intention j'ai déjà commis l'action si vous me suivez, en ne cultivant que les bonnes, toutes les récoltes sont belles!!

Oui mais encore faut-il faire face lorsque survient la colère dans les relations pas toujours saines qui font mon quotidien, parce que si il est vrai que les bonnes pensées semées font de super récoltes, encore faut-il pouvoir les partager avec ceux qui font ma vie, toute une histoire qui, quelquefois appelle le découragement.

En ce moment j'ai l'occasion, grâce à ma chère vie qui n'en perd pas une, d'observer à la loupe tous les jours mes émotions et je peux vous dire que je suis tel un manège qui n'a pas fini de tourner sur lui si je ne bloque pas mes mauvaises pensées!!

Les travaux pratiques ont bel et bien commencé, je bloque mes mauvaises pensées ou bien je les laisse vivre 5 minutes en me disant que personne n'est cool avec moi, et que oui, ma vie aussi est vache, celle là, et tout et tout puis ma nature reprend le dessus et c'est plus légère que je me toune vers mes chères compagnes qui me connaissent bien, je prends une inspiration ou deux et elles accourent aussitôt, ces chères bonnes pensées qui sont moi désormais!

Je les laisse panser mon coeur transis de peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas faire l'affaire, mais quelle affaire, je n'ai pas à faire l'affaire mais simplement de suivre le mouvement de ma vie et d'agir en fonction d'elle au final, elle saura bien me montrer! Je me le répète à l'envie, je suis une personne importante qui doit avoir toute l'indulgence qu'elle ressent pour les autres envers elle! OH!! Oui, il n'y a pas d'échec seulement des aventures, des expériences fort intéressantes!!

Mes bonnes pensées se penchent alors vers moi tout d'abord, il faut leur reconnaître l'importance qu'elles me donnent, je me réfugie en elles, quand j'ai moins peur de n'être qu'un être humain en voyage, quand j'accepte enfin ma vulnérabilité et ma force mélangées!

Je n'ai plus le temps de m'inquiéter pour leur contraire,  les mauvaises pensées qui croyaient habiter mon coeur pour une durée indéterminée, de toute façon lorsque je m'inquiète de mon inaptiude à gérer le trop plein d'émotion, la vie prend le relais et immanquablement elle résoud à ma place les plus grandes énigmes!!

De quoi donc ai-je peur? De ne pas faire confiance en ma vie.